Marie-Claude Maran-Scref viendra dédicacer son « Line » le samedi 24 novembre à 15 h

 

Line

L’auteur s’immerge dans la relation intime qu’elle a eue avec sa mère et nous conduit à la rencontre de cette femme. A travers ce texte autobiographique écrit à la mort de sa mère, elle s’attache à restaurer le lien, réparer la perte. On se prend au jeu de la découverte d’un personnage dans son époque et dans le Colombes des années 50. Agrégée de lettres c’est avec un style délicat, tout en pleins et en déliés, que Marie-Claude nous livre ce récit, émaillé à la façon d’Annie Ernaux des petites choses de son enfance.

13 octobre : Patrick Fischmann en dédicace

Dans le cadre du Festival Rumeurs Urbaines, le conteur Patrick Fischmann viendra Au Pays des Livres le samedi 13 octobre à 15 h pour présenter et dédicacer son dernier ouvrage, illustré par Bruno Pilorget. 22 contes qui célèbrent le cheval, compagnon fidèle de tous les peuples du monde, de la Chine à l’Afghanistan, de la Russie au pays du Maghreb en passant par les territoires indiens d’Amérique du Nord ou les prairies bretonnes. 22 récits épiques ou merveilleux, mais toujours émouvants parce que la relation entre les humains et les chevaux n’est jamais anodine.

Retrouvez également Patrick Fischmann à La Nuit du Conte le samedi 13 octobre à 19h à la MJC-Théâtre de Colombes, 96/98 rue Saint-Denis. A voir en famille à partir de 5 ans.  Réservations : 01 56 83 81 81 – reservation@mjctheatre.com

En partenariat avec le Service Intergénérationnel de la Ville de Colombes dans le cadre de la Semaine bleue.

29 septembre : Jean-Louis Malys en dédicace

Ancien secrétaire national de la CFDT et vice-président de la caisse de retraite Arrco, Jean-Louis Malys  publie son premier ouvrage, «  Agir pour un idéal imparfait », aux éditions de l’Aube.

Face à la mondialisation, à la numérisation de ­l’économie et aux enjeux écologiques, où se trouvent les raisons ­d’espérer ? Confrontées aux crispations qui s’expriment dans nos sociétés par diverses formes de radicalisation qui vont de la tentation du repli sur soi aux intégrismes politiques ou religieux, où se situent les voies du progrès ? Quelle est la place du travail et de l’entreprise, de l’action des citoyens et du dialogue social ? Que peuvent faire la société civile en général et le syndicalisme en particulier pour imaginer un futur ­harmonieux et pacifique ? Telles sont les questions que pose cet essai.

Venez rencontrer Jean-Louis Malys à la librairie le 29 septembre 2018 à 14 h 30.